Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /home/maoki/public_html/inc/dbConnect.inc.php on line 8
Maoki : Cabinet de services financiers

assurance de personne


Assurance temporaire ou permanent?

Une fois l’analyse des besoins financiers terminée, le conseiller en sécurité financière fera une recommandation à son client quant au produit le mieux adapté à sa situation et ses besoins. Le choix du produit d’assurance vie temporaire ou permanent pourra ensuite dépendre du budget et de la situation financière du client. Fait à noter, selon plusieurs données de l’ACCAP, la moyenne des contrats individuels en vigueur se situe autour de 200.000$ par assuré. Si nous songeons aux différents besoins qui surviennent à la suite du décès d’un conjoint, c’est-à-dire, dettes totales, éducation et responsabilité des enfants, perte de revenu du défunt, impôts possibles et tous autres frais, une sommes de 200.00$ peut ne représenter qu’une petite partie du besoin réel.

Voilà précisément pourquoi il incombe de bien comprendre la différence de tarification entre l’assurance vie temporaire et l’assurance vie permanente. Selon le cas, l’assurance permanente peut coûter de trois à quatre fois plus cher que l’assurance temporaire. Bien qu’il faut considérer dans sa planification les besoins à long terme, il arrive fréquemment que les besoins réels du moment soient sacrifiés puisque pour une même prime, l’assuré aura moins de capital d’assurance avec une police uniquement permanente.

L’assurance vie permanente

L’assurance vie permanente offre une protection à long terme puisque la prime est garantie pour la durée du contrat, ce qui favorise un capital d’assurance vie constant… bien que beaucoup plus dispendieux.

Les contrats permanents permettrent, dans certains cas, un paiement limité, c’est-à-dire que le client est libéré de ses primes tout en demeurant assuré. Il est également possible d’avoir des valeurs de rachat s’il y a annulation du contrat ou même des occasions d’investissement, par exemple pour une police universelle.

Il peut par contre sembler contradictoire de payer une prime élevée pour un contrat permanent si nous désirons l’annuler dans 30 ans afin de récupérer une sommes d’argent. Il serait peut être préférable d’investir la différence de la prime temporaire.

L’assurance vie temporaire

L’assurance vie temporaire permet une prime peu dispendieuse pour un capital élevé. Par contre, le besoin doit être relativement de court terme, c’est-à-dire de 10 à 20 ans, car lors d’un renouvellement, les primes peuvent augmenter considérablement si le client n’est plus assurable. Une police d’assurance vie temporaire couvre à merveille un besoin limité d’assurance, en occurrence l’hypothèque, les enfants à la maison , des dettes à court terme, etc. pour un client qui présente un budget plus restreint. Elle ne couvrira pas, cependant, les besoins permanents tel que les impôt au décès, les frais funéraires ou héritage si désiré.

La solution parfaite pour la majorité des assurés est bien sûr une combinaison des deux produits. Une somme élevée d’assurance vie temporaire ajoutée à un contrat d’assurance vie permanente raisonnable!

Le résultat de la combinaison temporaire et permanente

Avec un tel concept nous couvrons réellement et adéquatement les besoins à court et à long terme. De plus, la prime devient beaucoup plus abordable et nous protégeons ainsi le client d’un éventuel problème d’assurabilité lors du renouvellement puisque celui-ci sera plus âgé.

En conclusion, le conseiller doit se préoccuper tant des conséquences néfastes, pour une jeune famille, du décès de l’un des conjoints, que de la promesse d’un héritage important pour la succession à un âge plus avancé. La flexibilité avantageuse de certains produits permanents doit être mesurée en fonction du besoin, souvent plus élevé, d’assurance vie temporaire à court terme. Certains contrats offrent une garantie qui permettra d’augmenter la protection permanente, alors que le budget sera allégé dans le temps par l’élimination de dettes ou responsabilités.

Et quand est-il des fameuses polices universelles avec possibilité d’investissement? Un besoin réel ou une occasion, pour le représentant, de faire commission élevée sur la vente de la police? Nous aborderons ce sujet dans la prochaine chronique. Sur ce, bonne réflexion!

Pierre Laberge
Conseiller en sécurité financière

 

 
3863 boul. St-Laurent, bur 209, Montréal, Québec, H2W 1Y1    Maoki sevices financiers       Tous droits réservés 2008